Définition de la musique

La musique peut avoir une multitude de définitions en fonction de son histoire, de la civilisation dont elle est issue, de son style ou des instruments utilisés. Mais il existe deux méthodes principales pour définir la musique à savoir: la méthode intrinsèque ou immanente et l’approche extrinsèque ou fonctionnelle.

Approche intrinsèque

L’approche intrinsèque concerne le compositeur. En d’autres termes, la musique existe chez le compositeur avant d’être entendue et par conséquent, peut exister par elle-même. En outre, comme cela se voit dans la nature, à travers la musique des oiseaux ou la musique de la rivière, on note à partir de cette définition intrinsèque que la musique n’a pas besoin de l’intervention ou de la participation des hommes. On dirait même qu’elle provient dans la nature.

Méthode extrinsèque

Quant à la méthode extrinsèque, elle définit la musique comme une perception. Ici la musique apparait comme une fonction projetée d’un point de vue sociologique. A ce niveau, le chant des oiseaux ou le bruissement d’une rivière ne sont considérés musique que parce qu’on veut bien leur donner cette qualification.

Point de vue anthropocentriste

Une autre définition de la musique met l’homme au centre du processus. Les anthropocentristes définissent la musique comme un art qui passe par une certaine forme de communication entre les individus et qui est conçue et reçue par une personne ou un groupe.

En définitive, la musique pourrait avoir une définition biologique forte mais elle découle aussi le plus souvent des hasards de l’évolution et n’a aucune fonction adaptative.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *