Les théories de la musique

La théorie de la musique est l’ensemble des règles abstraites qui décrivent le système musical d’une culture particulière. Chaque culture musicale possède ses caractéristiques et ses formes. De ce fait, les théories de la musique sont constituées par un ensemble de notions concernant la production et l’organisation des sons musicaux. D’autre part, le rythme, la mélodie et la polyphonie déterminent essentiellement la musique selon la théorie occidentale.

Par ailleurs, la théorie de la musique s’intéresse davantage sur la pratique de cet art. Il est question ici de comprendre mieux la musique et tout ce qui y tourne autour. Il s’agit par exemple des notions telles que des ornements, des nuances, des modes, des modulations, des tonalités, des accords, des gammes, des rythmes, des durées, des notes… Parallèlement, cela nous donne l’occasion d’évoquer des thèmes très importants en musique comme la pensée harmonique, la notation ancienne, l’informatique musicale, le jazz…

Pour tout dire, la théorie de la musique renvoie à un ensemble des traditions musicales au cours des siècles. Chaque mélomane devrait alors choisir son tableau.

Théorie écrite

Des tablettes sumériennes et akkadiennes décrivant l’accord d’instruments à cordes et datant d’avant 1500 avant notre ère ont été découvertes en Mésopotamie et constituent les sources les plus anciennes de la théorie musicale. En Chine, dans la tombe du Marquis Yi (433 avant notre ère), furent découvertes des inscriptions sur les cloches en pierre et en bronze. Quant aux Indes, en 200 avant notre ère ; il est décrit des intervalles, des échelles, des consonances et des dissonances des instruments et des types mélodiques. De même, dans la Grèce antique, de nombreux ouvrages parlent de manuels techniques décrivant le système musical mais aussi des ouvrages philosophiques indiquant le rôle cosmique de la musique. Les pays arabes s’inspirent des grecs et décrivent à partir du 9e siècle de notre ère, la constitution des échelles musicales à partir de longueur de cordes.

Théorie orale

Dans le monde, la plupart des musiques n’ont pas de théorie écrite et découlent d’une tradition orale. Quant aux musiques savantes, elles ont constitué leur théorie à travers l’écriture et leurs théories sont recensées sous la forme d’un ensemble de règles destinées à soutenir l’enseignement de la pratique musicale. La musique occidentale moderne considère la musique comme un objet et privilégie la composition musicale. L’enseignement de cette musique, par ses apprentissages, réévalue ses hiérarchies de valeurs. Par ce fait, la musique est considérée comme un fait de société qui met en jeu des critères aussi bien historiques que géographiques. Alors que la musique savante indienne se définit comme une interaction entre musiciens d’abord et puis entre musiciens et danseurs, sans écriture de partition. C’est le talent qui compte!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *